W2

Pre-conference event

Skills and tools

1 July

09:00 to 17:00

EPFL Campus, Building BC, Room BC01

Atelier Francophonie

Entity involved: CNRS, IRD, Fondation BNP-Paribas, WFSJ


Contact/Responsible person: cecile.klingler@gmail.com


Number of participants: 50


Cet atelier est reservé en premier lieu aux boursiers; mais dans la limite des places disponibles, il sera ouvert à tous les journalists francophones inscrits à la conference.

 

Bâtir un réseau pérenne de collaborations entre média, journalistes et chercheurs francophones vous intéresse ? Cet atelier d’une journée, riche en échange d’expériences, vous est destiné : nous y poserons ensemble les fondations de ce réseau. 

 

Bâtir un réseau pérenne de collaborations entre média, journalistes et chercheurs francophones vous intéresse ? Cet atelier d’une journée, basé sur l’échange d’expériences, vous est destiné : y seront posées les fondations de ce réseau. Pour cette première rencontre, nous vous proposons un focus sur l’Afrique francophone, avec en particulier les témoignages des confrères journalistes boursiers du Projet Francophonie.

 

9h - 11h30 : « Journalisme sans frontières »

Comment développer les collaborations entre journalistes et médias, afin de favoriser l’émergence d’un marché francophone du journalisme scientifique ? Et comment mener une enquête collaborative avec un confrère d’un autre pays ?


Deux témoignages permettront de mieux cerner le paysage médiatique en Afrique francophone :

 

  • Sylvie Larrière, journaliste et formatrice, directrice du Pôle international de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille

 

  • Julien Chongwang, rédacteur en chef adjoint de l’édition française deSciDev.net, au nom des journalistes boursiers du Projet Francophonie

 

Sera ensuite abordée la complexité des collaborations internationales, avec en préambule les témoignages de :

  • Lise Barnéoud et Viviane Thivent, journalistes scientifiques françaises qui ont effectué en 2018 des reportages en Inde et en Afrique

 

  • Kossi Balao, journaliste togolais, au nom des journalistes boursiers du Projet Francophonie

 

Comment renforcer la place des thématiques Science, Santé et Environnement dans les cursus de journalisme des pays francophones, afin de favoriser les collaborations entre journalistes ? L’échange sur les pratiques, courantes ou « pilotes », de plusieurs centres de formation en France et en Afrique, donnera des pistes pour faire rentrer les sciences dans la boîte à outils des journalistes.

 

Avec en particulier les interventions de :

 

  • Eric Nahon, directeur adjoint de l’Institut pratique du journalisme (IPJ) – Université Paris Dauphine, présentera la façon dont une école de journalisme généraliste, dont les étudiants n’ont souvent pas de formation scientifique, introduit des sujets relatifs à la science sur un « mode projet ».

 

  • Mohamed-Azeddine El Mansouri, directeur des études et de la recherche de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC), Rabat, Maroc.

 

  • Annik Dubied, directrice de l’Académie du journalisme et des médias, à l’Université de Neuchâtel, au nom du réseau ARPEJ (Alliance internationale de Recherche sur les Pratiques et l’Enseignement en Journalisme)

 

  • Mamadou Traoré, journaliste pour l’Agence ivoirienne de presse et pour SciDev.net, au nom des journalistes boursiers du Projet Francophonie

  

11h30 - 12h15 : Focus sur des organismes de recherche francophones ayant des laboratoires au Nord et au Sud.

Objectif : donner aux journalistes présents une vision synthétique des principaux thèmes de recherche couverts, ainsi qu’une compréhension de la structuration internationale de ces organisations.

 

  • Anne-Claire Jucobin, directrice de la communication et du partage de l’information, Institut de recherche pour le développement (IRD)

 

  • Fabrice Boudjaaba, directeur adjoint scientifique à l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

 

  • Jérôme Chenal, directeur académique du centre "Excellence in Africa" à l'EPFL, réseau RESCIF (Réseau d’Excellence des Sciences de l’Ingénieur de la Francophonie)

 

  • Juliette Hardy, responsable de la communication, Réseau International des Instituts Pasteur

 

12h30 – 13h30 : Déjeuner et prises de contacts

 

13h30 – 16h : Science sans frontières

 

Accéder aux meilleurs spécialistes et développer un réseau de contacts sur lesquels s’appuyer : cet impératif journalistique nécessite de bien connaître les organismes de recherche, leurs champs d’activité, et la façon dont ils sont structurés. Les organismes de recherche ont, quant à eux, tout intérêt à identifier les journalistes traitant régulièrement de science, de santé et d’environnement. Comment atteindre cet objectif ?

  • Mieux connaître les pratiques professionnelles respectives : les journalistes, les chercheurs et les chargés de communication des organismes de recherche décriront leurs pratiques de travail. A quelles difficultés se heurtent-ils dans leurs relations les uns avec les autres ?

 

  • Identifier les besoins et les intérêts de chacun, avec pour ambition d’aller au-delà des idées reçues – comme celle qui voudrait que les journalistes scientifiques africains ne s’intéressent pas à la science « dure ».

 

  • A partir du partage d’expériences, trouver des solutions pratiques pour améliorer les échanges, sur place mais aussi à distance.

 

Plusieurs témoignages permettront de nourrir la discussion :

  • Intervention croisée entre Laurent Vidal, anthropologue de la santé, directeur de recherche à l’IRD, actuel représentant de l’IRD au Mali et Hippolyte Valdez Onanina, journaliste du bureau francophone d’Africa Check (première organisation de vérification des faits en Afrique)

 

  • Jean-Luc Peiry, directeur de recherche CNRS et directeur adjoint de l’International Research Laboratory « Environnement, santé, société » (CNRS/UCAD Dakar/ UGB Saint-Louis/ USTTB Bamako/ CNRST Ouagadougou)

 

  • Nathalie Munyampenda, directrice générale du Next Einstein Forum et directrice de la communication des instituts AIMS, Kigali, Rwanda

 

  • Sophie Della Mussia, chargée des relations presse au Cirad, qui transmettra les témoignages de chercheurs basés en Afrique

 

  • Daniel Nzohabonimana, directeur de Gisabo Media, au Rwanda, au nom des journalistes boursiers du Projet Francophonie

 

16h - 17h : Conclusion

  • Restitution des points clés de l’atelier

 

  • Grand témoin : Jérôme Fénoglio, directeur du quotidien Le Monde

 


            

PRINCIPAL ACADEMIC PARTNERS

MONT BLANC SUPPORTER

1/3

MATTERHORN SUPPORTERS