La langue française valorisée au WCSJ2019

 

S'il y a une chose que je ne voulais pas rater au cours de cette conférence à Lausanne, c'est l'atelier francophone sur le journalisme scientifique. Lors des rencontres internationales, il est de plus en plus difficile d'avoir du français. Je n'ai rejoint l'atelier que l'après-midi du lundi, mon vol ayant accusé plusieurs heures de retard. J'ai pu vivre les 2 heures restantes.

Et croyez moi, j'ai été satisfait. Les langues se sont déliées. Les vérités ont été dites. Les journalistes ont demandé aux chercheurs d'être davantage disponibles. Les chercheurs ont donné aux journalistes des codes pour une meilleure collaboration. La formation des journalistes et les possibilités de collaborer sur des productions ont été discutées.

Tous les échanges étaient en français. Et je me suis rendu compte que les défis du journalisme scientifique sont communs dans l'espace francophone. L'idée de la mise en place d'un réseau de journalistes scientifiques francophones a émergé au cours des échanges. Une belle phrase de Jérôme Fenoglio, directeur du journal Le Monde a tout résumé : ''Il est important que le journalisme scientifique continue de se faire dans du bon français''. 

 

 

Opinions expressed in the blog posts are those of the author
and do not necessarily represent the views of WCSJ2019

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

LATEST NEWS AND UPDATES
Please reload

LATEST FELLOWS' REPORTS
Please reload

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

PRINCIPAL ACADEMIC PARTNERS

MONT BLANC SUPPORTER

1/3

MATTERHORN SUPPORTERS